Et v’là Béru qui s’y colle aussi

  • 11 février 2018

Allez, on va se détendre avec un bon dépoussiérage de San-Antonio.

« – Moui, mec : un liv’. Un gros book qu’j’dirais tout d’pus ma prime naissance. V’là biscotte qu’je chiadasse mon français ! J’entends donner à l’éditeur un tesquete nickel, irréprochab’ du point’ d’vue des cinq taxes et du veau qu’a bu l’air. Moi, quand j’live un produit, j’veux pas avoir la moind’critique. Faut qu’ je pusse m’présenter à la Cadémie la tête haute, si b’soin serait.
– Mes compliments, Béru. Et as-tu songé au titre de cette œuvre considérable ? »

Alors alors ? une idée du bouquin ? 
Bon mais de là à vous dire ce qu’il envoie avant et après… du San-Antonio bien trempé.